Marc Grauwels

Marc Grauwels

Marc Grauwels est incontestablement aujourd'hui l'un des flûtistes belges le plus en vue.   
Il le doit, bien sûr, à son talent, à son charisme, à sa personnalité dynamique et généreuse, mais également à son sens inné de la communication.   

Son éclectisme, comme soliste international, a amené une centaine de compositeurs du monde entier à écrire spécialement pour lui.   C’est ainsi que, entre autres, Ennio Morricone lui a dédié les solos de flûte de la Cantate pour l’Europe, Astor Piazzolla, en 1985, la célèbre Histoire du Tango, plus récemment, le compositeur grec Yannis Markopoulos, son nouveau concerto pour flûte qui a servi comme une des musiques inaugurales des Jeux Olympiques de 2004 à Athènes.   

Avant d'avoir achevé ses études musicales dans son pays, Marc Grauwels obtient déjà, à 19 ans, son premier poste en orchestre à l’Opéra des Flandres. Simultanement, il continue à étudier avec, entre autres James Galway et Jean-Pierre Rampal.    En 1976, on le retrouve piccolo solo au Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles (Opéra National de Belgique), poste qu’il quitte en 1978 pour entrer comme première flûte solo à l’Orchestre Symphonique de la Radio-Télévision Belge.   Il y restera dix ans, non sans avoir été choisi au même poste, en 1986, lorsque fut constitué le célèbre World Orchestra sous la direction de Carlo-Maria Giulini.    Sa carrière de soliste s’est ensuite développée à une vitesse impressionnante ce qui l’amène à quitter définitivement l’orchestre en 1987.   Parallèlement, Il a enseigné pendant quinze ans, comme chargé de cours, au Conservatoire Royal de Bruxelles et est actuellement professeur titulaire au Conservatoire Royal de Mons.

En février 2001, suite à une tournée en Asie, les responsables mondiaux de Naxos à Hong-Kong ont décidé de lui consacrer, au sein de leur catalogue, une collection particulière appelée " The Flute Collection".    Dans les années à venir, cette collection s'enrichira de 30 CDs consacrés au flûtiste Marc Grauwels  (10 CDs Naxos sont déjà disponibles sur le marché mondial).    

Doué d’un naturel jovial et enthousiaste, Marc Grauwels n’hésite pas à multiplier les expériences musicales les plus diverses et fait volontiers alterner Piazzolla avec Mozart, 
Bach avec Ravi Shankar ...   ce qui ne l’empêche pas de montrer autant de sérieux que d’imagination dans l’élaboration de ses programmes.    Son dernier enregistrement, en Première Mondiale (toujours sous le label Naxos), consacré à des oeuvres inédites pour flûte et percussions - oeuvres pour la majorité desquelles il est le dédicataire - en est un bon exemple.   

C'est encore Marc Grauwels qui a participé à la réalisation de la bande sonore du film Amadeus de Milos Forman,  accompagné par Thomas Bloch et l'ensemble Les Brussels Virtuosi, dans le superbe adagio pour harmonica de verre, flûte, hautbois, alto et cello KV 617.   
C'est également lui qui a interprété les sonates de jeunesse, les quatuors et le concerto pour flûte et harpe dans l'intégrale de l'oeuvre de Mozart présentée en un seul coffret 
de 170 CDs.   Ce coffret, Disque d'Or, fait actuellement un succès commercial sans précédent chez Brillant Classics pour le 250ème anniversaire de la naissance de Mozart (déjà plus de 100.000 exemplaires vendus !)  

Avec un minimum de 100 concerts par an dans le monde, plus de 45.000 pages qui lui sont consacrées sur le Web et une discographie déjà riche de plus de 60 Cds comme soliste, 
Marc Grauwels prouve qu'une bonne politique artistique peut aujourd'hui conduire un flûtiste à un formidable succès public.  

Dans sa carrière comme dans ses interprétations, Marc Grauwels  reste fidèle 
à sa personnalité ...   ce qui n’est pas la moindre de ses qualités.