OSJB.png

L'Orchestre Symphonique des Jeunes de Bruxelles (OSJB) en concert

samedi 30 mars  |  
20:00

L'Orchestre Symphonique des Jeunes de Bruxelles (OSJB)

dir. Pierre Quiriny

Concertmeister: Gergely Kóta

Soprano: Florence Susant

Contreténor: Logan Lopez Gonzalez

Écrite en 1803-1804, et créée le 7 avril 1805 à Vienne, la Symphonie n° 3 en mi bémol majeur, op. 55, communément appelée Eroica (“Héroïque”), fut tout d’abord dédiée à Napoléon Bonaparte. Cependant, Ludwig van Beethoven renonce à cette dédicace lorsqu'il apprend que le Premier Consul s'est fait couronner empereur. Il la dédiera finalement à son grand mécène, le Prince de Lobkowitz. La troisième symphonie marque un tournant décisif dans l’écriture symphonique du compositeur. Novatrice à bien des égards, sa durée est tout à fait inédite pour l’époque, l’intervention des vents y est bien plus présente et conséquente que dans la plupart des symphonies classiques antérieures, et l’absence d’un habituel Adagio d’introduction, laissant place à deux accords pulsionnels et décisifs en font notamment une symphonie absolument surprenante et atypique. Elle sera considérée par beaucoup comme une oeuvre majeure, portant en son sein tous les prémices du romantisme. Pour la seconde partie de ce concert, le contreténor Logan Lopez Gonzalez et la soprano Florence Susant retraceront le mythe d’Orphée à travers les oeuvres de Monteverdi, et Gluck toujours accompagnés par l’orchestre.

L’Orchestre Symphonique des Jeunes de Bruxelles présente l’émouvante troisième symphonie de Beethoven, dite « héroïque », une œuvre clef dans l’histoire du genre symphonique. En seconde partie, le contreténor Logan Lopez Gonzalez et la soprano Florence Susant retraceront le mythe héroïque d’Orphée en empruntant à Monteverdi et à Gluck quelques unes de leurs plus célèbres pages lyriques

Multimedia